Yasmine (Headbanger box)

1/ Bonjour Yasmine, peux-tu commencer par te présenter : qui es-tu ? Quel est ton parcours ?
Bonjour Vanessa.
Finistérienne d’origine j’ai un peu bougé entre Paris et le Grand Ouest avant de poser mes sacs en région Nantaise il y a peu. Je suis tombée dans le metal il y a une dizaine d’années mais assister aux concerts, m’investir dans le milieu associatif et soutenir les artistes que j’aimais en achetant un t-shirt ou un CD ne me suffisait plus. Côté professionnel, j’avais déjà effectué des virages à 180°C donc repartir à zéro ne m’effrayait pas. Par contre, pas question de s’embarquer à l’aveugle dans un projet farfelu donc j’ai longuement préparé le projet Headbanger Box.

2/ Comment t’est venue l’idée de créer une box surprise metal ?
Ça faisait déjà un moment que j’étais sensible aux difficultés des artistes pour se faire connaître, se professionnaliser etc.  J’ai eu le déclic après un énième concert où un groupe local m’a littéralement scotchée. Il s’en est fallu de peu que je passe à côté car je m’étais déplacée pour la tête d’affiche. A partir de là, le cheminement s’est fait assez rapidement : j’étais adepte du principe de box surprise quand il s’agissait de trouver un cadeau à quelqu’un dont on connaît seulement les centres d’intérêt donc je me suis inspirée du concept.

3/ Comment se crée une box (choix de l’artwork et des artistes) ?
Depuis presque un an, je multiplie les prises de contact avec les labels et les artistes. En fonction des groupes, des discussions que l’on peut mener, des dates de sortie d’albums ou encore des supports  sur lesquels on peut se mettre d’accord (CD, merch, goodies…), j’établis une liste des possibilités de manière à ce que la découverte et la qualité soient au RDV dans chaque box. Pour l’artwork, on brainstorme avec le graphiste sur les thématiques à aborder et c’est le même processus pour le choix du nom.

4/ Les groupes soutenus sont essentiellement issus de la scène underground, est-ce une volonté de faire découvrir les groupes locaux ? Y aura-t-il un jour des groupes plus importants ou restes-tu dans cet axe de découverte ?
Effectivement, une large place est consacrée à l’underground. Mon objectif et de continuer à surprendre les abonnés d’une part et à donner de la visibilité aux groupes peu connus d’autre part. Dans cette optique, on peut tout à fait imaginer une box contenant un groupe bien connu, un poids lourd du milieu, et 3 ou 4 autres groupes plus underground, du moment qu’il y a un effet « surprise » à l’ouverture de la box.

5/ La box rencontre-t-elle dans son ensemble le succès escompté ? Quels sont les retours que tu en as ? Le contexte actuel n’a-t-il pas trop plombé ton début de développement ?
J’avais initialement prévu de faire connaître Headbanger Box lors des festivals de l’été et sur les événements de la rentrée. Donc si l’on occulte ces éléments là, le démarrage est plutôt satisfaisant.
Concernant les retours, je m’attendais à plus de réticences mais les commentaires sont plutôt enthousiastes et encourageants pour la suite.
Quant au contexte actuel, il plombe tout le monde malheureusement. Tous les secteurs vont être profondément marqués et transformés par cette période. Mais, c’est mon côté optimiste, je pense aussi que l’on va se rendre compte de l’importance des Arts dans nos vies, au sens large, qu’il s’agisse de musique, de spectacles, ou autres créations. Donc des alternatives émergeront, il va falloir s’adapter.

6/ Je vois que tu es distribuée au Hellfest Corner, c’est une belle consécration après seulement deux box ! Comment s’est fait cette mise en place ?
Au culot ! J’avais eu l’occasion de présenter le concept à un membre de l’équipe à l’issue d’un concert, ce qui m’a ensuite permis de parler directement à Laurent Rossi, le gérant du Hellfest Corner.
Ça, c’était en début d’année, avant même le lancement de la première box. Le Covid est passé par là donc il a fallu patienter. Et le mois dernier, avec l’aide d’Anne, la responsable du shop, on a mis en place les box Son Of A Dawn et Of Gods And Men au Hellfest Corner.

7/ Quel est ton rapport avec la scène metal ? Quels sont tes styles/groupes de prédilection ?
Le metal tient une place de choix dans ma vie et depuis que je suis proche de Nantes, je profite davantage du dynamisme de la scène locale. Comme beaucoup de passionnés, je me rends dès que je peux en concert et n’hésite pas à faire des kilomètres pour une belle affiche. Concernant mes styles de prédilection, ils ne s’arrêtent pas au metal . En fonction de mon humeur, des recommandations ou de mes pérégrinations sur internet, je peux passer de Thomas Otten à Totalselfhatred puis à Cancer Bats.

8/ Merci à toi pour cet entretien et bonne continuation à Headbanger box, à toi le mot de la fin…
Merci à toi et à Légion Underground pour le soutien !
Pour ceux qui ne connaissent pas encore le concept, vous pouvez découvrir le principe en achetant une box (en vente sur le site Headbanger Box, au Hellfest Corner et chez Chakra Noir à Nantes).
Et surtout, soutenez votre scène locale !

https://www.facebook.com/headbangerbox/

Laisser un commentaire